Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

Migration clandestine 27 subsahariens secourus au large de Ghazaouet

Publié le 1 Décembre 2014 par LADDH CHLEF in Algerie

Migration clandestine
Migration clandestine

Vingt sept migrants clandestins subsahariens, dont cinq femmes, ont été secourus, hier matin, lors d’une vaste opération de recherche en mer lancée par les unités des forces navales algériennes de la façade maritime ouest.

Les candidats à la migration clandestine étaient portés disparus depuis le 27 novembre, date à laquelle ils avaient quitté la région de Nador, au Maroc, pour rejoindre les côtes espagnoles. Toutefois, l’aventure a tourné au cauchemar, puisque les clandestins se sont retrouvés perdus en pleine traversée vers l’ile Ibérique. Hier, l’alerte a été donnée aux environs de 00h40 par la guardia civile espagnole.

Aussitôt l’information parvenue au centre national de recherches et de sauvetage en mer, un plan d’alerte a été déclenché et des recherches ont été lancées au niveau de tout l’ouest du pays par les unités des forces navales algériennes. Les unités navales de la façade maritime ouest ont mobilisé tous leurs effectifs pour patrouiller le littoral ouest à la recherche de l’embarcation à bord de laquelle se trouvaient des ressortissants subsahariens.

Ce n’est qu’hier, vers 8 heures du matin, que les recherches en mer ont porté leurs fruits. Les disparus ont été repérés à 33 miles au nord-ouest de Ghazaouet. Les clandestins étaient dans un état lamentable, déshydratés et sans nourriture pendant plus de 46 heures. Un comité composé du SAMU, de la protection civile, de la direction de la Santé, de la police des frontières et des autorités locales a été mis en place pour l’accueil des rescapés. Une enquête a été ouverte par les services compétents pour connaitre d’autres éléments nouveaux dans cette affaire de migration clandestine.

Source : quotidien El Wattan

Commenter cet article