Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

L'Europe bafoue les droits des réfugiés et des migrants

Publié le 11 Septembre 2015 par LADDH CHLEF in LADDH

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH) affirme qu' l'Europe bafoue les droits des réfugiés et des migrants
La Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH) affirme qu' l'Europe bafoue les droits des réfugiés et des migrants

L'immigration clandestine par la méditerranée ne cesse de faire des victimes cette année en 2015, ils sont des centaines à mourir noyés au large de la Méditerranée, les candidats à l’immigration clandestine par le biais de la «Harga» ne reculeront devant rien. Pas même devant la mort, selon l'organisation internationale des migrations, plus de 430 000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis le mois de janvier 2015. Plus de 2 850 sont morts ou ont été portés disparus, au total, jusqu’au 7 septembre 2015 .

En outre, Mr HOUARI Kaddour Secrétaire National chargé des dossiers spécialisés de la LADDH estime que le nombre de migrants clandestins algériens vers l’Europe depuis 01 janvier 2009 jusqu'à 21 juin 2015 atteindre plus 13272 migrants ont traversé la Méditerranée dont 620 disparus .

C’est avec la plus grande inquiétude que la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH) de constaté la façon inhumaine dont les réfugiés et les migrants en quête de sécurité sont traités en Europe, la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme la LADDH appelle les institutions de l'Union Européenne à mettre en place une politique de migration fondée sur la déclaration universelle des droits de l'homme , et que l’union européenne, se trompent de cible, la quasi-totalité de cet argent a été dépensé pour renforcer la sécurité et non pour prise en charge les migrants

Comme en signale que le trafic d’êtres humains rapporte chaque année 5 milliards d’euros aux mafias selon Interpol, soit leur troisième revenu après ceux liés à la drogue et aux armes. Ces nouveaux négriers sans foi ni loi ne reculent devant rien pour s’enrichir sur le sang des plus pauvres.
La Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH) est préoccupé du fait que dans certaines pays européenne notamment en Belgique, la Slovaquie , la France ….etc veut seulement accueillir des réfugiés chrétiens de Syrie par contre les réfugiés musulmans, eux, ne sont pas souhaités sur le territoire européen .

Dans ce contexte Mr HOUARI Kaddour Secrétaire National chargé des dossiers spécialisés de la LADDH pense nul ne peut être insensible à ces images de détresse absolue et de désespoir total qui bouleversent à juste titre les consciences de la société civil mondiale ,des hommes, des femmes et des enfants désespérés ont été livrés à eux-mêmes, en pleine mer, des jours durant, tandis que les États discutaient du lieu où il fallait les conduire. Parfois, des personnes sont mortes sur ces embarcations, tandis que leurs appels de détresse demeuraient sans réponse, mais l'émigration à tout prix est-elle la seule solution au drame de la rive sud de la Méditerranée?

L’image du corps sans vie de l’enfant de trois ans syrien d’Aylan, tête dans le sable sur une plage de Bodrum très médiatisée ne représentent pourtant qu'une partie de l'immigration clandestine, l'Union européenne, si elle veut sauver des vies, elle en a les moyens. Il faut juste qu'elle fasse preuve de sa volonté et pour l'instant ce n'est pas vraiment le cas .Parmi ceux qui parviennent à atteindre l'Europe, beaucoup se retrouvent en détention pendant des périodes prolongées.

Dans ce contexte Mr HOUARI Kaddour Secrétaire National chargé des dossiers spécialisés de la LADDH demande à l'Union Européenne de réagir de manière humaine à ce qu'on peut dorénavant décrire comme une crise européenne de migration.

Les valeurs fondamentales de l'Union Européenne sont remises en question aujourd'hui et l'Union doit construire une politique migratoire fondée sur les droits garantis par la convention européenne des droits de l'homme

On constate actuellement une approche improvisée de la question. Les États membres sont aux prises avec les réfugiés et les migrants en quête de sûreté et de sécurité en Europe à travers notamment la construction de clôtures, en utilisant la violence, les gaz lacrymogènes, la détention, en refusant l'accès à un logement, à la nourriture, à l'eau ou encore en encourageant les attitudes négatives vis-à-vis des réfugiés. Cela ne reflète en aucun cas une Union Européenne fondée sur les valeurs des droits de l'Homme et de la dignité.

Commenter cet article