Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

Le comité femmes du Snapap dénonce des atteintes à la dignité

Publié le 26 Septembre 2014 par LADDH CHLEF in Snapap

le commite femmes du Snapap
le commite femmes du Snapap

Le comité femmes du Snapap a rendu public, hier, un sondage sur les conditions de travail des femmes.

Sur un échantillon de 600 personnes interrogées dans 11 wilayas, plusieurs employées déclarent être victimes d’exploitation et de harcèlement. Parmi les femmes approchées, douze déclarent venir du milieu socioéconomique moyen et 396 de milieux défavorisés.
Dans le détail, 82 femmes sont mariées. Onze de cette catégorie, travaillant dans le secteur privé, ont déclaré dans le cadre de l’enquête qu’elles n’ont pu bénéficier de congé de maternité. Le tableau de l’enquête démontre en outre que 135 femmes ont été victimes d’exploitation en milieu professionnel, 56 ont fait l’objet de harcèlement sexuel et 21 ont été victimes de violences verbales. 39 femmes dénoncent également une discrimination et 38 d’entre elles une atteinte au droit à la promotion professionnelle, alors que cinq travailleuses évoquent une atteinte au droit syndical. Le comité femmes du Snapap a récolté plusieurs témoignages.

Des femmes soutiennent que leurs conditions de travail sont «très pénibles» et ne respectent pas la dignité humaine. A titre d’exemple, souligne le comité, «des femmes d’Adrar travaillent comme ramasseuses de gravier dans le désert du Grand Sud à des moments de grande chaleur. Elles accomplissent cette tâche à mains nues. Elles séparent le gravier du sable puis le revendent à un prix dérisoire. Leur transport est assuré par des camions, au risque de se perdre dans le désert». Enfin, le comité femmes du Snapap dénonce les licenciements dont sont victimes plusieurs travailleuses en raison de leur activité syndicale et appelle à la solidarité pour contrer les pratiques discriminatoires.

Source :El Wattan

Commenter cet article