Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

Algérie - Peine confirmée pour le net-citoyen algérien, condamné à deux ans de prison

Publié le 3 Septembre 2014 par LADDH CHLEF in RSF

Reporters sans frontières est scandalisée par le verdict, prononcé le 1er septembre, par la cour de Ghardaïa qui confirme la peine de deux ans de prison pour Youcef Ould Dada. Ce net-citoyen avait partagé une vidéo montrant des policiers en train de commettre un vol, en marge des affrontements intercommunautaires à Ghardaia.


En prison depuis le 27 mars dernier, l’informaticien de 47 ans a été condamné, le 10 juin 2014, par le tribunal de Ghardaïa (600 km au sud d’Alger), à deux ans de prison ferme assorti d’une amende de 100 000 DA (environ 930 euros) pour “publication de photos et de vidéos qui touchent à l’intérêt national”. En cause, une vidéo qu’il a publiée sur sa page facebook - dont il nie être l’auteur - montrant trois policiers volant un magasin dans la commune d’El Guerrara, à 115 km au nord-est de Ghardaïa. Ces faits se sont déroulés fin novembre au cours des violences qui ont secoué la ville de Ghardaïa.


“En confirmant la condamnation de ce citoyen à une peine de prison aussi sévère qu’absurde, l’état algérien veut envoyer un signal fort à tous ceux qui seraient tentés de dénoncer les abus de la police, déclare Virginie Dangles, adjointe à la direction de la Recherche de Reporters sans frontières. La vidéo partagée par Youcef Ould Dada a été diffusée par la chaîne privée Ennahar TV et reprise par plusieurs internautes sur les réseaux sociaux sans qu’aucun d’entre eux n’aient été inquiétés à ce jour, pas plus que ces policiers facilement identifiables filmés en flagrant délit de vol”.


La Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (Laddh) n’a pas tardé à réagir face à cette condamnation et a d’ores et déjà fait savoir qu’elle introduirait un pourvoi en cassation

Commenter cet article