Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

De nombreux citoyens, procédant à la fermeture du siège de l’A.P.C d’Oum drou Aujourd’hui le 19/06/2014 a 8 heure du matin

Publié le 9 Juillet 2014 par LADDH CHLEF

De nombreux citoyens, procédant à la fermeture du siège de l’A.P.C d’Oum drou Aujourd’hui le 19/06/2014 a 8 heure du matin

De nombreux citoyens, dépassant la centaine, exclus de la liste des 120bénéficiaires du programme de logements sociaux, sont montés au créneau ce matin le 19/06/2014 a 8h en procédant à la fermeture du siège de la mairie d’Oum drou dans la daïra CHLEF. Ce mouvement de contestation a été, en effet, organisé par ces citoyens qui demandent à leurs responsables élus d’annuler purement et simplement les attributions et revoir les conditions d’éligibilité pour accéder à ces logements. D’ailleurs, les protestataires affirment qu’ils remplissent toutes les conditions exigées pour l’octroi de ce logement. Selon ces derniers, les listes nominatives rendues publiques a 3heure du matin comportent des noms ne remplissant nullement les conditions qui ont été introduites. Ils reprochent également aux responsables locaux d’avoir fait bénéficier certains dont la situation sociale est aisée au détriment de démunis qui habitent dans des taudis. Les manifestants irrités se sont regroupés aujourdhui, tôt le matin, et ont procédé à la fermeture de la mairie paralysant ainsi toute l’activité de la municipalité. Ils ont demandé l’intervention du premier responsable de la wilaya pour intercéder en leur faveur et arrêter ce qu’ils qualifient de dépassements et revoir carrément les listes., ces derniers qui concédèrent que l’attribution n’a pas été faite dans la transparence, interpellent les responsables concernés, notamment ceux de la wilaya quand à la révision de cette liste forte de plus de120 bénéficiaires.



La LADDH CHLEF pense que la distribution des logements sociaux dans la wilaya de CHLEF est toujours suivie d’une contestation. Ce que a laisser le bureau de la wilaya de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme de la wilaya de Chlef ( la LADDH CHLEF ) tente donc une nouvelle fois de tirer la sonnette d'alarme et réclame une « stratégie claire pour la distribution des logements sociaux »



Comme la LADDH CHLEF , elle a annoncer la semaine passer que des citoyens de la commune d’Ouled Abbès , la commune Ouled Ben abed el kader , la commune i Beni Rached , la commune Ain merrane ont fermé les siège de l’APC pour exiger un réexamen la liste 194 logements pour APC Ouled Abbes , la liste 116 logements pour l’APC Ouled Ben abed el kader , la liste 270 logements pour APC Ain Merrane ….etc



Devant cette situation des plus sombre et par conscience, répondant à notre sens du devoir, nous membres du bureau de CHLEF de la LADDH, interpellons les autorités locales et nationales pour mettre fin à ce marasme de problème de logement, dans le but d’assurer la vie et la santé de la population et affirme qu’il est de la responsabilité de l’Etat de garantir aux populations tous les moyens pour assurer leur santé et le droit au logement est fondamental dans l’exercice de très nombreux autres droits conformément à la constitution, à la déclaration universelle des droits de l’homme du 10/12/1948 notamment les articles 03 et 25, et aux deux pactes du16/12/1966 : pacte international relatif aux droits sociaux économiques et culturels, et le pacte international relatif aux droits civils et politiques, ratifies par l’Algérie

Commenter cet article