Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

Cri de détresse lancée par la famille de Mr BENDAOUED a Tripoli

Publié le 12 Juin 2014 par LADDH CHLEF

Cri de détresse lancée par la famille de Mr BENDAOUED a Tripoli

Le Bureau de wilaya de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme de la wilaya de Chlef est profondément préoccupé par la détérioration de la situation en Libye et demande aux autorités algériennes et en particulier le ministère des Affaires étrangères algérien d’évacué les ressortissants algériens , et surtout après un cri de détresse lancée par la famille de Mr BENDAOUED BRAHIM d’origine de la commune d’Oued fodda de la wilaya de Chlef .

Cet état de fait conduit la LADDH CHLEF , notamment le président Mr Houari Kaddour, à prendre en charge ce lourd dossier et suivre avec attention cri de détresse de cette famille d’origine de CHLEF .

Mr BENDAOUED résidé en tripoli depuis 22 ans avec sa petite famille ( sa femme et deux enfants )

BENDAOUED a confié que la situation était très difficile en Libye, surtout durant ces dernières semaines des affrontements et une vague de violence impliquant des milices et des habitants de la capitale. où les violences s'exacerbent, plusieurs Algériens ont été victimes d'attaques de bandes armées, une anarchie totale et des étrangers ont été menacés, nous nous sentons abandonnés, je ne suis plus capable d’y rester ici, notre famille a perdu leurs moyens de subsistance, nous vivons par la grâce de Dieu .

Mr BENDAOUED évoque sa famille mourir mille fois pas jour par la peur et surtout Que nous reste-t-il en Libye après la fermeture de l’ambassade et du consulat à Tripoli. ?

Comme il a évoque également un autre problème en Algérie , monsieur BENDAOUED dit « je déposer un dossier pour bénéficier d’un logemen au niveau de la commune Oued fodda depuis longtemps mais jusqu'à maintenant rien de nouveau .

Et en mars 2014 l’ambassadeur Mr ABED HAMID BOUZHAR lui-même a envoyais une correspondance N° 18 à Monsieur Aboubakr Essedik Boussetta le Wali de la wilaya de Chlef pour prendre en charge la famille BENDAOUED Brahim pour le problème de logement mais jusqu'à maintenant aucunne suite de cette correspondance.

Le Bureau de wilaya de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme de la wilaya de Chlef appel a l’Etat Algérienne qu’ elle a le devoir et la responsabilité de protéger toutes les ressortissants algériens a l’étranger et particulier dans ces derniers mois les ressortissants en Libye et de mettre en œuvre les moyens diplomatiques, humanitaires et autres moyens pour évacuer les ressortissants algériens notamment la famille BENDAOUED

Commenter cet article